Un roi sans réponse

Une création collective de la compagnie XouY / Dès 7 ans

Théâtre

mercredi
06 Mar 15h00

Palais des Congrès à Saint-Raphaël

Durée : 45 min

Dès 7 ans. « Qu’est-ce que les femmes désirent le plus au monde ? » ; un roi a un an pour répondre à cette question ! dans ce conte visuel co-crée en langue des signes, tout est réalisé en direct : décor, musique, ombres...

Tarif unique 6€

Un roi se perd en forêt et pénètre sur le territoire du roi voisin. Celui-ci, mi-dragon mi-monstre, lui laisse la vie sauve, à la condition qu’il résolve cette énigme et qu’il lui apporte la réponse dans un an, jour pour jour...
Sur scène, deux conteurs se partagent notre écoute en toute complicité et font vivre ce conte intemporel tiré de la légende du Roi Arthur. L’un narre cette édifiante histoire, l’autre la recrée en langue des signes, au milieu d’images animées vidéoprojetées, d’ombres et de musique live. L’harmonie de la voix et des signes, l’accord des effets visuels et sonores, ainsi que le jeu rythmé nous enveloppent dans cette belle aventure. À cet univers créatif et onirique s’ajoute un propos moderne, un questionnement loin d’être innocent. Un spectacle d’une grande beauté.

Une création collective de la compagnie XouY / Dès 7 ans

Écriture et mise en scène Jean-Baptiste Puech

Avec Olivier Calcada, Erwan Courtioux, Robert Hatisi, Luc Pagès, Jean-Baptiste Puech et Patrice Rabille

Conseillère artistique LSF Emmanuelle Laborit

Lumière Luc Pagès

Musique Patrice Rabille
Coproduction IVT - International Visual Theatre

Avec le soutien du Théâtre Paris-Villette, d’IVT - International Visual Theatre, de la Ville de Paris, de la SPEDIDAM, du CENTQUATRE-PARIS, du festival FRAGMENT(S)#3 et de proarti.

« (...) Dispositif poétique et low-tech de théâtre d’ombres fabriqué en direct (...) mis en œuvre autour d’un conte à visées féministes ».
Rubrique ‘A voir’ du 26/02/16 – Libération

« (...) L’enfant se laisse entraîner dans les mondes fantastiques que traverse le voyageur en quête d’une réponse à cette énigme intemporelle ».
Sabine Roche, 25/11/2016 - ELLE

« (...) L’harmonie de la voix et des signes, l’accord des effets visuels et sonores, le jeu rythmé crée un univers onirique et vibrant enveloppant le public dans cette aventure ».
TT. 7, 13/12/2016 - Télérama

« (...) Le récit du conteur, les images fantastiques filmées en direct et qui permettent au brindilles, tissus chamarrés et autres fils de fer de devenir paysages et d’envoûter, donnent à l’ensemble une coloration mystérieuse ».
Gérald Rossi, 6/12/2016 - L’Humanité

« (...) Le dispositif technique (...) est offert à la vue des spectateurs, qui peuvent ainsi découvrir qu’avec peu de moyens mais de l’imagination et beaucoup d’habileté on peut faire des merveilles ! ».
Sylvie Kerviel, 9/12/2016 - Le Monde

« Inspiré de la ‘Légende du roi Arthur’, ce spectacle inventif allie habilement le conte à la technique. Ombres chinoises, images vidéos projetées à partir d’objets animés et filmés en direct, musique jouée sur scène... Cette mise en scène qui revendique sa part d’artisanat, avec son dispositif technique placé directement sur le plateau, autour du conteur, fait la part belle à l’onirisme et fantastique. Un voyage à travers l’espace et l’imaginaire, doublé d’une fable politique et philosophique, qui emmène loin, bien loin le spectateur. ».
Ariane Singer, 24/02/16 – I/O Gazette

« (...) la beauté du spectacle vient de la concordance de beaucoup d'éléments qui se conjuguent ».
Gilles Costaz - WebThéâtre

« Grâce à une mise en scène inventive, où le théâtre d’ombre domine, accompagné d’une musique et d’une projection vidéo réalisés « en live », le spectacle semble se fabriquer sous nos yeux. L’art du conteur trouve alors une modernité bienvenue qui fait écho au message féministe qu’il véhicule. Le magique et le merveilleux côtoient le moderne pour trouver dans la moralité un contrepied saisissant de vérité (...) ».
Julia Bianchi, 25/02/16 – Le Coryphée

« (...) Un beau message raconté avec poésie et tendresse par la compagnie XouY ».
Anne Delaleu, 25/11/2016 - Théâtre passion

« (...) La jeune compagnie XouY présente une première création époustouflante d’inventivité entre onirisme et fantastique ».
novembre 2016 - Froggy's delight

« (...) A cet univers créatif s’ajoute un propos moderne, contemporain, un questionnement qui est loin d’être innocent, (...) car ce que désirent le femmes, le plus au monde... retentit à la fin comme un superbe appel à la liberté et au respect ».
Bruno Fougniès - Reg’arts

« (...) La mise en scène est construite sur la matérialisation d’un imaginaire insituable dans l’espace et dans le temps, comme savaient le faire les contes d’antan ».
Julien Dumas, 6/12/2016 - Théâtreactu

« (...) Un fin maniement du décalage du réel vers la démesure et les frissons de l’imaginaire, et une énergie grandiose de l’équipe artistique ».
Laura Lalande, 10/12/2016 - théâtrorama

Un roi sans réponse

Voir la bande annonce