L’histoire d’amour de Roméo et Juliette

D'après William Shakespeare

Théâtre

jeudi
06 Fév 20h30

Salle Molière - Roquebrune-sur-Argens

Durée : 1h15

Cette version clownesque de Roméo et Juliette au ton décalé est un formidable numéro d’acteur. Shakespeare comme on ne l’avait jamais imaginé !

Tarif unique : 11€

Des idées à foison (ingénieuses et loufoques), une énergie débordante, une originalité permanente, un humour déjanté et dévastateur, une énorme dose de talent : cette compagnie a l’art de savoir tout faire. Sous les traits du clown-conteur Séraphin, la comédienne Valérie Bournet, accompagnée de deux comparses musiciennes, interprète chacun des personnages. Elle est partout et surtout là où nous l’attendons le moins. Virevoltant d’un personnage à l’autre, se glissant dans une peau et réapparaissant dans une autre, elle est à la fois les amants fougueux et la nourrice affectueuse, les Capulet comme les Montaigu, le poignard effilé ou le flacon de poison. L’authentique prouesse ne tient pourtant pas à sa seule prestation. Portant à son paroxysme sa créativité légendaire, l’Agence de Voyages Imaginaires use de trouvailles géniales et d’un humour décapant pour donner un bain de jouvence à ce grand classique. Le rire n’en détourne pas pour autant le propos. Il n'est que la grimace de la bassesse de l’âme, et la caricature exacerbe le tragique de l’histoire. Un spectacle magique !

D'après William Shakespeare

Mise en scène : Philippe Car
Avec :
Valérie Bournet, accompagnée par Vincent Trouble et Laurence Bournet

Assistanat : Laurence Bournet

Décor et accessoires : André Ghiglione assisté par Lucien Ghiglione

Costumes : Christian Burle

Régie générale, lumière, manipulations, musique : Laurence Bournet

Musique, son et manipulations : Vincent Trouble

Composition musicale : Arnaud Bourgis

Adaptation et écriture : Philippe Car

Production :
Compagnie Philippe Car, Agence de Voyages Imaginaires

Coproductions :
Théâtre de l’Aghja/Ajaccio, Espace Capellia/La Chapelle sur Erdre, Le Polaris/Scène Rhône-Alpes de Corbas, Les Scènes du Jura/ Scène nationale (Dole, Lons, Champagnole), Centre Culturel François Villon de Yaoundé.
En collaboration avec l’Institut Français du Cameroun.
Spectacle créé en 2001 en résidence à Yelwa, hameau du Nord du Cameroun, et à Yaoundé.

« Elle est petite, vive. Elle s’appelle Séraphin. Toute vêtue de noir avec un petit chapeau, sa face est couverte de crème blanche, ses yeux malicieux rient tout le temps, sa bouche est rouge rouge. Elle joue tout  : Juliette, Roméo, le papa de Juliette, la maman aussi, Frère Laurent, la Nourrice, les Montaigut, les Capulet, le balcon et sa jardinière. Auprès d’elle, deux merveilleux acolytes, musiciens, chanteurs, servants de scène, ordonnancent la cérémonie sur tapis colorés, dans la fumée de l’encens et des bougies. Elle, toujours elle, fait faire à Shakespeare des bonds prodigieux qu’il apprécie sûrement du fond de son grand âge. Nous, sans mentir, on se régale. » Solange Charlot
«Le Roméo et Juliette du Cartoun est une énorme surprise : souci de la perfection technique, de la trouvaille géniale, avec un Séraphin intenable qui entraîne le public dans un tourbillon époustouflant. Magie de la voix et remarquable performance d’actrice… Entre rires et larmes, c’est un véritable hymne à l’amour qui nous est offert là. » Ouest France
« Un spectacle nourri de multiples influences… Un Roméo et Juliette décapant. Pas de règles, c’est leur norme… Une seule condition : créer et étonner celui qui veut partager avec eux ces instants de bonheur.» L’Eveil
« Le Roméo et Juliette à trois du Cartoun cristallise la matière d’amour tirée de la pièce initiale. Il en brasse l’écume essentielle, il en façonne l’hymne et l’espoir inaltérable, il l’extrait inlassablement de la chute pour lui redonner sa vraie nature : celle d’une étoile. » Le Progrès